Découvrez les délicats arômes
du fruit et de l'eau-de-vie de damassine

croisades

 

Les origines

 

Petite prune rouge aux mille parfums, la damassine aurait été ramenée d'Orient par les croisés, par Saint-Bernard de Clairvaux ou par un curé de Charmoille, parti en Palestine en 1145.

 

Les Romains connaissaient peut-être déjà ce fruit, cité dans l'Encyclopédie de Duhamel du Monceau et par Pline l’Ancien. Le plus ancien écrit régional concerne un verger de damassiniers de Grandfontaine, en 1791.

 

Des témoignages font état de la présence de damassiniers au 19e siècle en Ajoie et dans les deux autres districts du canton du Jura.

 

 

 

 

 

 

La reproduction

 

duhameldumonceau1782Traditionnellement, on reproduit les arbres selon trois méthodes : le prélèvement de rejets de souche, le greffage et la plantation de noyaux.

 

Certains arboriculteurs taillent régulièrement leurs arbres, d'autres pas. Certains effectuent des traitements, d'autres pas.

 

L'utilisation des fruits se répartit entre la fabrication de tartes, les confitures, les ventes sur des marchés depuis le siècle passé déjà , et, principalement, la transformation en alcool

 

 

 

 

 

 

 

damassine fruits 006 copieOn ne cueille pas une damassine

 

 

La damassine dégage un fort parfum très agréable qui embaume toute la pièce et en fait son charme.

 

La récolte s'effectue, selon les années et les endroits, de fin juillet à début septembre, sur une durée de trois semaines environ. Tout le monde attend la chute naturelle de la damassine avant de la mettre en tonneau.

On fauche l'herbe très bas, ou l'on place des filets ou couvertures sur le sol. Les productions sont très irrégulières, et plutôt faibles en général. Il y a tous les 6-7 ans des années à très forte charge disent les uns. Les autres ont des récoltes plus régulières, tous les deux, trois ou quatre ans.

 

 

 

 

 

 

La première fleur de l'année

 

IMG 1830 b

La damassine étant une des premières fleurs de fruitier à éclore, elle est particulièrement exposée au gel. Les régions à brouillard sont également peu propices à cette culture, qui se plaît aussi sur les terrains caillouteux. 

 

Une fois mis en tonneaux, les fruits sont généralement remués tous les jours durant la fermentation, qui dure 10 à 12 jours, puis les tonneaux sont fermés.

 

Un producteur les ferme hermétiquement dès le départ, sans remuer. Les fruits sont distillés dans leur alambic par les producteurs eux-mêmes ou donnés à des professionnels de la région.

 

 

 

 

 

IMGL3395 CopieDemande supérieure à l'offre

 

L'alcool repose durant quelques mois dans des bonbonnes dont on enlève le bouchon pour permettre l'évacuation des odeurs données par l'alambic (s'il ne s'agit pas d'installations de distillation modernes).

 

Un long stockage avant la vente tend à se raréfier en raison de l'importante demande pour ce produit. On utilise le produit pour la vente directe, pour les besoins de la famille, et l'offre est insuffisante pour combler la demande.

 

 

 

Une demande d'appellation contrôlée

 

IMG 5789.JPG

Au terme d’une longue procédure administrative et judiciaire, la damassine a obtenu une Appellation d’origine contrôlée en 2010.

 

On ne peut depuis lors plus utiliser le mot damassine que pour désigner une eau-de-vie produite avec le fruit « damasson rouge » produite exclusivement dans le canton du Jura et qui respecte intégralement le cahier des charges de l’AOP.

 

retour au menu